MENU
Le Phoenix rebondit face aux Olympiques!

Mené par deux gardiens au sommet de leur art et par des vétérans opportunistes, le Phoenix a rebondi face aux Olympiques après la dure défaite en fusillade la veille à Gatineau, signant cette fois-ci une belle victoire de 4-1 devant ses partisans au Palais des sports Léopold-Drolet.

Après une première période sans but, le Phoenix a ouvert la marque au second vingt. Profitant d’une belle passe de relance d’Evan MacKinnon, Hugo Roy a repéré Kevin Gilbert qui n’a eu qu’à soulever la rondelle pour faire briller la lumière rouge.

La réplique des Olympiques a eu lieu moins de trois minutes plus tard. Jeffrey Durocher a complété le jeu de Mitchell Balmas et Eric Eschweiler sur un trois-contre-un généré par un mauvais changement au banc du Phoenix. C’était alors 1-1.

C’est le seul jeu qui sourira aux Piques dans tout le match. Brendan Cregan a eu le meilleur 20 fois sur 21 menaces, alors que Thommy Monette n’a rien cédé sur les 22 tentatives gatinoises.

«Les gardiens sont sans aucun doute la grande surprise depuis le début de notre camp. Tous les gardiens ont toujours bien fait. Ce soir, Monette et Cregan ont été excellents. Parfois les jeunes gardiens peuvent devenir nerveux, mais ce n’était pas le cas encore une fois», insiste le pilote Stéphane Julien.

«Je ne trouve pas la transition vers la LHJMQ si difficile, ce qui m’a un peu plus dérangé c’était de rentrer en milieu de rencontre. Je ne me suis pas du tout senti dérangé par les gros joueurs de l’autre côté! Pour moi le hockey reste le même jeu peu importe contre qui je joue alors je ne vois pas un match dans la LHJMQ différemment d’un autre», croit Monette.

En troisième période, Yaroslav Alexeyev a inscrit le but gagnant en avantage numérique, profitant d’un bon jeu de Jean-Mathieu Lavoie et Samuel Poulin, puis Félix Robert a complété un jeu à trois avec Jason Imbeault et Evan MacKinnon. Kevin Gilbert a complété la marque en fin de match avec son deuxième du match.

«J’ai beaucoup travaillé sur mon patin et sur mon lancer cet été, et je crois que ça porte fruit pour le moment. La prochaine étape pour moi sera de travailler sur mon jeu sur 200 pieds. Je sais que si je peux m’améliorer sur cet aspect, je pourrai mériter encore plus de temps de glace», résume MacKinnon, auteur de deux aides.

D’autres joueurs ont su obtenir les éloges de l’entraîneur-chef, comme le deuxième choix au dernier repêchage Samuel Poulin qui est allé chercher deux aides.

«Poulin a été le meilleur parmi nos jeunes recrues, et nos joueurs de deuxième année comme Robert, MacKinnon, Alexeyev et même d’autres comme Gilbert ont tous très bien performé»

Le capitaine Hugo Roy n’a peut-être pas été la grande vedette offensive de la rencontre, mais il a été encore une fois fidèle à ses habitudes. L’attaquant de 20 ans a remporté chacune de ses 16 mises au jeu dans ce match, démontrant à nouveau sa grande valeur pour un entraîneur.

«J’avais essayé quelques trucs durant le match intra-équipe et ça n’avait pas trop bien fonctionné, donc je suis revenu à la bonne vieille méthode et je me suis donné comme défi de ne pas en perdre une rendu en troisième période», raconte Roy, fier de cet exploit.

«Match hors-concours ou non, Hugo joue toujours de la même façon. On a besoin de son leadership et s’il devait rester chez les pros, on a vu ce soir que Mathieu Olivier peut emmener une très belle dimension à l’attaque lui aussi. Ça fait environ un an que Jocelyn et moi avons un oeil dessus et nous sommes bien heureux de pouvoir compter sur lui», ajoute Julien.

 

plus de nouvelles
J-5 : avez-vous vos billets ?
Il y a 14 heures
Le Phoenix perd un premier match en temps régulier
Il y a 2 jours
Le Phoenix passe bien près de compléter la remontée
Il y a 3 jours
Evan Fitzpatrick vise très haut pour 2017-2018
Il y a 4 jours
Inscrivez votre école est de retour !
Il y a 5 jours
Hugo Roy est prêt pour un dernier tour de piste
Il y a 5 jours