MENU
Le Phoenix domine, mais s’incline en fusillade

Le Phoenix a bombardé le gardien Antoine Samuel de 49 lancers, mais le vétéran a réussi 46 arrêts alors que Jordan Martel a récolté trois points, et les hommes de Stéphane Julien ont baissé pavillon par la marque de 4-3 face au Drakkar de Baie-Comeau, malgré avoir comblé un écart de deux buts en troisième pour forcer la fusillade.

Le Drakkar n’a pas mis de temps pour ouvrir la marque. Sur le tout premier lancer du match à la 14e seconde, Bradley Lalonde a battu Brendan Cregan d’un puissant lancer de la droite, inscrivant du coup son deuxième de la saison.

Félix Robert a répliqué quelques instants plus tard. Profitant d’une passe de Mathieu Olivier, le petit #71 a placé la rondelle dans le haut du filet pour créer l’égalité, 1-1. Jordan Martel a toutefois inscrit son troisième de la campagne avec un puissant lancer dès la mise au jeu avant la fin de l’engagement, dominé 22-10 par les locaux au chapitre des tirs au but.

«Cette saison, aucun relâchement n’est accepté et on a les atouts pour répliquer à des buts. C’est ce qui fait en sorte qu’on va gagner beaucoup plus de matchs cette saison, on a beaucoup de caractère», explique Félix Robert.

Baie-Comeau a une nouvelle fois frappé en début de deuxième période. Profitant d’un jeu de puissance, Bradley Lalonde a fait résonner le poteau et scintiller la lumière avec un boulet de canon. Le Drakkar a ensuite connu une forte période, obtenant 17 autres lancers que Cregan a tous repoussés.

Mathieu Olivier a amorcé la réplique du Phoenix en troisième. Il a d’abord inscrit son tout premier but avec les Oiseaux en sautant sur un retour de Thomas Grégoire, puis Nicolas Poulin a emprunté sa recette pour créer l’égalité face à un gardien étendu de tout son long. En à peine trois minutes, le Phoenix comblait donc ce retard de deux buts et créait l’égalité, 3-3.

Après 60 minutes de hockey, les 45 lancers du Phoenix et les 34 du Drakkar n’avaient pas suffi pour trouver un vainqueur. Marek Zachar et Hugo Roy passeront bien près de donner la victoire au Phoenix, tout comme Jordan Martel et Simon Chevrier pour le Drakkar, mais les gardiens forceront la tenue de tirs de barrage.

«En ce moment, je suis un peu incapable d’acheter un but. La rondelle ne veut pas rentrer, mais l’équipe connaît du succès et c’est ce qui compte pour l’instant», de dire le capitaine.

Ivan Chevhovich et Jordan Martel marqueront pour les visiteurs, alors que Yaroslav Alexeyev et Félix Robert ne seront pas en mesure de battre Antoine Samuel.

«Je prends le blâme pour le premier but. C’est le genre de jeux que tu dois t’assurer d’arrêter tôt dans le match. Malgré tout les boys ont bien répondu et on a dominé la rencontre en majeure partie. On doit être fiers de cette récolte de trois points sur quatre ce weekend», ajoute Brendan Cregan, qui participait à un quatrième match consécutif.

plus de nouvelles
Le Phoenix freiné par Alexis Gravel
Il y a 3 heures
Victoire pour Halifax
Il y a 7 heures
2017-10-21 - Mooseheads de Halifax 3 vs Phoenix de Sherbrooke 1
Il y a 8 heures
Jour de match : les Mooseheads sont en ville.
Il y a 16 heures
La séquence du Phoenix prend fin
Il y a 1 jour
2017-10-20 - Océanic de Rimouski 5 vs Phoenix de Sherbrooke 2
Il y a 1 jour