MENU
Evan Fitzpatrick vise très haut pour 2017-2018
Après avoir passé quelques semaines dans le giron des Blues de St. Louis, Evan Fitzpatrick est de retour dans celui du Phoenix pour amorcer sa quatrième, et probablement dernière, saison dans la LHJMQ. Avant de partir pour l’Abitibi, le vétéran gardien a bien voulu partager ses états d’âme avec les partisans du Phoenix, qu’il retrouvera dans un peu plus d’une semaine au Palais des sports!

 

«Je n’en étais pas à mon premier camp donc je savais un peu plus à quoi m’attendre. J’ai joué quelques matchs à Traverse City et je sens que ça allait de mieux en mieux. Maintenant, je suis très heureux d’être de retour avec mes coéquipiers. On veut commencer la saison sur une bonne note et je sais qu’on peut réussir quelque chose d’assez spécial ici!», résume-t-il.

 

Le gardien a eu à repousser les lancers parmi les plus dangereux sur la planète au cours des derniers jours en participant au camp principal. Fitzpatrick croit que c’est le genre d’expérience qui lui servira dans le futur.

 

«Affronter des gars comme Fabri, Steen, Parayko et surtout Tasarenko, c’est tout un défi! Leurs lancers sont tellement vifs et précis, tu dois t’assurer d’être en posture parfaite sinon la rondelle va se retrouver dans le but. Quand je suis revenu ici j’ai un peu été forcé à m’adapter parce que ce n’est pas exactement la même chose d’affronter des tirs au niveau junior. C’est difficile à expliquer pourquoi, c’est peut-être une question de sensation…», explique le nouveau détenteur d’un contrat d’entrée dans la LNH.

 

L’ancien choix de premier tour du Phoenix dégage d’ailleurs une aura de confiance. Il est convaincu d’avoir tout ce qu’il faut pour connaître sa meilleure saison en carrière. 

«Pour cette année j’ai des objectifs très clairs en tête. Je compte graduer chez les professionnels l’an prochain donc il sera important de faire ma marque dans la LHJMQ avant de partir. Je sais ce que je peux accomplir et je veux montrer à tout le monde que je suis capable de gagner avec cette équipe. Je suis très heureux de pouvoir travailler avec Brad MacCharles. Je me sens très à l’aise avec lui et je sais que je vais beaucoup progresser grâce à son aide», dit le #1.

 

Evan Fitzpatrick sait d’ailleurs que son rôle autour de l’équipe prendra aussi de l’ampleur. Avec l’expérience vient une charge supplémentaire de responsabilités, qu’il est d’ailleurs prêt à assumer.

 

«C’est ma quatrieme saison dans la ligue donc en tant que vétéran du club, c’est une de mes responsabilités de m’assurer que tout le monde garde le cap sur nos objectifs. On ne doit pas être trop confiants quand on gagne, ou l’inverse quand on perd. Les vétérans doivent surtout aider les jeunes à travers ce processus», détaille-t-il.

 

Les voyages en Abitibi n’ont pas souvent été synonymes de succès pour le Phoenix, qui débutera sa saison à Val-d’Or vendredi soir et à Rouyn-Noranda ce samedi. Evan ne semble pas trop s’en faire à l’aube de ce voyage qui pourrait donner le ton à une agréable saison.

 

«Je me dis qu’il n’est pas trop tard pour changer ça! Je crois qu’on va très bien s’en tirer et j’ai hâte d’y être. En remportant les deux matchs on a une excellente opportunité de se donner beaucoup de momentum avant de revenir devant nos partisans!»

plus de nouvelles
Le Phoenix freiné par Alexis Gravel
Il y a 4 heures
Victoire pour Halifax
Il y a 7 heures
2017-10-21 - Mooseheads de Halifax 3 vs Phoenix de Sherbrooke 1
Il y a 8 heures
Jour de match : les Mooseheads sont en ville.
Il y a 16 heures
La séquence du Phoenix prend fin
Il y a 1 jour
2017-10-20 - Océanic de Rimouski 5 vs Phoenix de Sherbrooke 2
Il y a 1 jour